Naturopathie : le grand dossier #2

Nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir les grands principes de la naturopathie et ce que cette pratique peut vous apporter au quotidien à travers un grand dossier en 5 articles.

Dans ce deuxième article, nous allons aborder l’hygiène de vie et comment chacun peut l’améliorer grâce à la naturopathie.


ARTICLE 2 : Améliorer son hygiène de vie grâce à la naturopathie

La naturopathie, ou le « chemin de la nature » est un art de vivre au service de votre santé.

Par des gestes simples, il est en effet possible d’améliorer votre hygiène de vie et par conséquent votre bien-être aussi bien corporel que psychique.

Comment? En travaillant les 3 axes fondamentaux de la naturopathie, à savoir :
  • l’alimentation
  • l’activité physique
  • le psychisme

L’ALIMENTATION

Nous l’oublions souvent mais votre nourriture constitue votre source première d’apports pour l’organisme. Mangez junk food, pensez junk food. Les ravages de l’alimentation industrielle ne sont plus à démontrer : diabète de type 2, obésité, cholestérol, etc…

A l’inverse, donner à votre corps les apports fondamentaux dont il a besoin lui permettra de fonctionner de façon optimale : énergie, vigilance et clarté d’esprit, digestion optimale, système immunitaire plus réactif, etc…

Mais alors comment faire? Tout simplement en revenant à la source.

  • Une alimentation la plus brute possible. C’est-à-dire des produits entiers et non transformés. Exit donc les aliments industriels,type plats préparés, bourrés de pesticides, colorants, arômes et conservateurs artificiels.

 

  • Du frais pour faire le plein de vitamines, les produits déjà cuisinés n’en ont peu ou plus du tout.

 

  • Des produits, si possible d’origine biologique, pour éviter tout ajout de pesticides dans votre assiette.

 

  • Du cru. A condition que vos intestins les supportent, n’hésitez pas à faire la part belle aux fruits et légumes crus. Chauffés, ile perdent un grand nombre de leurs vitamines et enzymes (indispensables à une bonne digestion). COMMENT? en salades, en jus, en smoothies… CONSEILS : si vos intestins ne supportent que très peu les fibres, pensez à consommer vos fruits et légumes en jus. Grâce aux extracteurs de jus, les fibres sont retirées naturellement et permettent une absorption optimale des vitamines et minéraux par l’organisme.

 

  • Le temps de repas. un déjeuner dans le calme et non debout sur le pouce, rien de tel pour vous assurer une digestion optimale et éviter la fatigue d’après repas. En temps normal, votre système digestif prend 40% de votre énergie pour digérer. Il est donc normal d’être fatigué après un repas copieux ou trop vite englouti. CONSEIL : du calme, de la bonne humeur, une position assise et du temps.

 

  • Manger ni trop, ni trop peu. La suralimentation est une cause majeure de nombreuses de nos maladies actuelles. De plus, notre estomac ne commence à travailler que 20 minutes après le début du repas. Il ne pourra donc en aucun cas vous envoyer un message de satiété avant. CONSEIL : n’hésitez pas à poser vos couverts entre chaque bouchée. Il est  également inutile de se restreindre, voire de vous affamer, écoutez simplement votre faim.

 

  • Des acides gras essentiels. La chasse aux bons gras est une hérésie. Comme  leur nom l’indique, ils sont essentiels et ne peuvent être synthétisés (fabriqués) par votre corps. Ils participent entre autres aux constituants de vos membranes cellulaires, jouent un rôle anti-inflammatoire, antiallergique et protègent les artères du coeur. CONSEIL : Cap sur les huiles végétales première pression à froid de qualité biologique type huile d’olive, de colza, lin ou onagre. Les produits de la mer, notamment les poissons gras en contiennent également. Petit bémol sur les poissons dits prédateurs tels que le saumon ou le thon car péchés en mer, ils contiennent bon nombre de métaux lourds. Hélas, nos mers et océans ne sont pas épargnés par la pollution. préférez les petits poissons type maquereaux, sardines ou harengs. Sachez enfin que les fruits secs oléagineux (amandes, noisettes, …) sont également une très bonne option.

 

AVOIR UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE

Une activité physique, même le simple fait de marcher, est essentielle pour faire bouger vos fluides internes. Votre système sanguin a une pompe (votre coeur), votre système lymphatique lui, n’en a pas. Pourtant, il est notamment le lieu d’élimination de vos déchets.

Il est également prouvé que l’activité sportive est essentielle pour décharger votre stress. Soyons honnête, les 3/4 de la population française est concerné par ce fléau. Certains pratiquent la marche méditative, d’autres la boxe : à chacun sa préférence en fonction de ses besoins et ses capacités.

Yoga face à la mer

        Yoga face à la mer

CONSEILS :

  1. N’hésitez pas à commencer votre journée par 10 minutes de réveil musculaire. Par exemple, le mouvement de yoga « salutation au soleil » est particulièrement complet puisqu’il sollicite toutes les articulations et l’ensemble de la musculature. Si vous voulez essayer chez vous, lisez cet article de Julie HappynGood qui vous donnera envie de vous y mettre.
  2. Egalement, il est conseillé de pratiquer une activité d’endurance 3 fois par semaine. Pour ceux et celles qui souffrent de douleurs, pensez natation ou aquagym! En effet, les contraintes articulaires sont fortement diminuées dans l’eau.

 

PRENDRE SOIN DE SON PSYCHISME

Votre émotionnel joue un rôle majeur sur votre état de santé ! Stress, anxiété, peur, votre corps est surmené en permanence.

« Celui qui change son cerveau, change sa vie » Rick Hanson

NOS CONSEILS :

  • Utilisez et abusez des relaxations, méditations, sophrologie et toute autre technique de relaxation. Ma préférée : le body scan. Cela consiste à scanner et détendre chaque parie de son corps. L’objectif est bien entendu de diminuer les tensions mais aussi de libérer votre esprit de vos ruminations. Pour vous lancer dans la méditation, téléchargez l’application mobile Petit Bambou.
  • S’aérer ! Sortez et allez marcher en forêt ou dans un parc pour oxygéner vos cellules, en profitant du moment de calme pour vous ressourcer.
  • Se faire chouchouter. Profiter d’un massage, d’un câlin avec votre amoureux ou vos enfants, le sourire d’un ami, un bain aux huiles essentielles… vous l’aurez compris, prenez soin de vous, personne ne le fera à votre place !
  • Pas d’écrans avant de vous coucher ! les écrans produisent la lumière du jour et empêchent la mélatonine de se créer. Or, c’est cette hormone du sommeil qui a besoin d’obscurité pour être sécrétée.
  • Une douce musique d’ambiance pour mieux vous endormir. Vos ruminations vous poursuivent jusque sur l’oreiller. N’hésitez pas à instaurer un rituel avant de vous endormir.
  • Une pensée positive. Quelle est la phrase qui vous rassure, vous donne confiance et vous libère de vos soucis?
  • Passer à l’action. Faire confiance à l’univers, ne veut pas dire se tourner les pouces. Quand une situation devient trop angoissante, essayez de comprendre d’où vient le problème. Puis mettez en place une ou plusieurs actions. Si les choses doivent se faire, elles se feront, faites-vous confiance !
  • Se faire accompagner. N’hésitez pas à vous entourer selon vos besoins, d’un coach ou d’un thérapeute. Rien de tel qu’une nouvelle énergie avec un accompagnement bienveillant pour retrouver confiance et aller de l’avant.
  • Des plantes calmantes. La naturopathie fait des merveilles pour calmer votre mental. Prendre des plantes n’est pas une fin en soi, cela permet simplement et naturellement de relâcher vos tensions le temps d’y voir plus clair et d’en comprendre la cause.
  • Combler vos carences ! Votre mental est un ogre qui pompe toutes vos ressources minérales et notamment le magnésium et la vitamine B. N’hésitez pas vous renseigner et à faire une cure si besoin.

Prendre l'air

 

Nous espérons que, dans ce deuxième article de notre grand dossier sur la naturopathie, vous aurez trouver des réponses et des axes de réflexion pour améliorer votre hygiène de vie au quotidien.

Très souvent, le plus dur est de s’y mettre. Mais si vous êtes décidé et motivé, vous êtes capable de changer et/ou d’améliorer certains points de votre quotidien et votre corps et votre esprit vous diront merci. Si vous pensez que vous manquez de temps, n’hésitez pas à lister tout ce que vous faîtes dans une journée et vous verrez que vous trouverez facilement 10 minutes de temps libre pour prendre soin de vous.

A très bientôt pour le troisième volet de notre dossier sur la naturopathie !


Cet article a été rédigé par Audrey CARSALADE, naturopathe et coach certifié en santé, nutrition et bien-être.
Retrouvez les conseils d’Audrey sur son blog Naturopathie coaching et sur les réseaux sociaux.
2 réponses
    • Virginie Sturner
      Virginie Sturner dit :

      Bonjour Elyna, Nous allons transférer cette question à notre auteur. Cela pourra peut-être faire l’objet d’un nouvel article. En attendant, nous vous souhaitons une excellente année 2018.

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *