Comment manger mieux avec une alimentation plus riche en nutriments

Cet appareil de cuisine sera votre allié santé, minceur. Vous allez manger mieux avec une alimentation vivante et riche en nutriments.

 

Extracteur de jus – CARBEL GG – Fruits et légumes entiers

Présentation de l’extracteur de jus Carbel GG permettant l’extraction des fruits et des légumes avec une rotation très lente de 33 tr/min ! Vous pouvez retrouver celui-ci sur www.extracteur-de-jus.eu

 

Podcast « Les extracteurs de jus » sur RCF RADIO

flecheRCF RADIO
Bonjour, tous les mois le forum RCF vous invite à réfléchir à un sujet de société qui vous concerne. Aujourd’hui, c’est sur les extracteurs de jus. Vous êtes de plus en plus nombreux à avoir recours à ces appareils pour profiter des multiples bienfaits des jus.

Mais pourquoi choisir un extracteur plutôt qu’un blinder ou une centrifugeuse ? Quel est l’intérêt de l’extracteur ? Peut-on se nourrir exclusivement de jus ? C’est à toutes ces questions que nous vous proposons de répondre aujourd’hui.

J’accueille tout d’abord Jean-Marc Mulenet qui est thérapeute et gérant de la boutique : Forme et Zen  à Dijon.

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur ces deux activités et nous présenter la boutique.

flecheJean-Marc MULENET
« Forme et Zen » est un centre de thérapie avec une boutique qui propose des compléments alimentaires, des cosmétiques naturels, des produits de naturopathie, des encens, des tisanes bios. C’est également un centre où l’on accueille et faisons de l’accompagnement émotionnel avec les élixirs floraux et un espace de bio esthétique avec une bio esthéticienne où l’on fait aussi des soins d’équilibrage énergétiques.

flecheRCF RADIO
À vos côtés se trouve également Bruno Carpentier, vous êtes le gérant de l’entreprise d’extracteur de jus Carbel. De quand date cette entreprise et que propose-t-elle exactement ?

flecheBruno CARPENTIER
Carbel existe depuis 2013, c’est son troisième exercice. Nous sommes installés à Rouvres sous Meilly à côté de Pouilly en Auxois. Carbel distribue des extracteurs de jus. Nous faisons fabriquer nos appareils et les distribuons notamment à travers des magasins bios.

Nous avons 5 références d’extracteurs de jus, dont l’un qui est le plus lent du marché (33 tr minute), et qui permet de passer les fruits et les légumes entiers.

flecheRCF RADIO
Comment avez-vous personnellement décidé de vous lancer dans la vente d’extracteurs de jus ?

flecheBruno CARPENTIER
C’est lors d’un salon international qui se tient en Allemagne que j’ai découvert les extracteurs de jus qui existaient déjà, puisque nous distribuons également la marque Huron.

Mais nous avons décidé de faire nos propres produits de façon à les améliorer par rapport à la marque coréenne. Nous proposons des appareils plus lents et avec une goulotte qui permettent de passer des fruits et des légumes entiers.

flecheRCF RADIO
Vous êtes venu avec Virginie Sturner qui fait partie de l’entreprise Carbel en tant que responsable de la communication.

C’est vrai que les extracteurs de jus connaissent un véritable succès. On en entend de plus en plus parler, en tout cas. Mais qu’est ce que c’est exactement un extracteur de jus ?

flecheJean-Marc MULENET
Un extracteur est un appareil qui permet de faire des jus de manière respectueuse des fruits et des légumes sans les dégrader, en conservant tous les nutriments. Contrairement à d’autres systèmes comme la centrifugeuse.

Avec l’extracteur on extrait les jus à froid sans échauffement, ce qui permet de garder tous les principes actifs. On obtient un jus vraiment vivant, contrairement aux autres appareils.

flecheRCF RADIO
Parce qu’avec la centrifugeuse il y a un échauffement ?

flecheJean-Marc MULENET
En effet, le principe de la centrifugeuse est qu’elle tourne très vite. Le fruit est frotté à grande vitesse, ça le râpe pour extraire ensuite le jus par la vitesse.

Donc le fruit ou le légume que l’on met dedans est complètement échauffé. Du coup, il y a une perte de 30 à 40 % des vitamines, des minéraux, des nutriments qui sont dégradés par la chaleur.

flecheRCF RADIO
Comment fonctionne un extracteur de jus ? Ce n’est pas râpé, c’est écrasé, c’est ça ?

flecheBruno CARPENTIER
Voilà, c’est écrasé. Dans le centre de l’appareil, vous avez une vis qui est faite dans un matériau très dur et lourd. Elle a la même fonction que la meule de pierre d’un moulin à huile.

Donc le principe est le même, on va écraser tout doucement pour éviter de détériorer les nutriments, les vitamines en particulier. Certaines comme les vitamines A et C sont très sensibles à la chaleur.

Donc cette vis tourne tout doucement, elle écrase, elle presse les fruits et légumes contre un filtre. Je jus est filtré, les pulpes sont évacuées vers le bas par la vis et sont expulsées par une goulotte de sortie.

Donc vous avez un jus qui est parfaitement filtré qui reste dans la cuve tant que vous n’ouvrez pas le bouchon, ce qui permet d’obtenir des cocktails de jus parfaitement harmonieux.

flecheRCF RADIO
De quand date cette invention ? Où est-elle apparue en premier ?

flecheBruno CARPENTIER
Il y a deux fabricants qui se revendiquent la paternité de l’invention. Ce sont les sociétés Kuving’s et Huron, toutes deux de la Corée du Sud. Huron est important, car en 2015 sur 4 millions d’appareils, 3 millions étaient fabriqués par Huron.

Je pense que Huron et Kuving’s ont du sortir leurs appareils quasiment en même temps. Donc les premiers appareils viennent de Corée.

Mais on cite également Norman Walker qui est américain. Il a soigné toute sa vie durant des patients avec des cocktails de jus de légumes. Il avait inventé un appareil et l’on dit aussi qu’il est le père de l’extracteur de jus. Mais son appareil est très cher. Il vaut encore aujourd’hui 2000 euros.

flecheRCF RADIO
Quels types de jus peut-on extraire ?

flecheVirginie STURNER
On peut faire des jus de fruits, des jus de légumes. On peut faire également des jus d’herbes, des jus végétaux avec des amandes, des noisettes, etc. Et avec certains appareils dont les extracteurs de jus Carbel, on peut faire des smoothies avec un filtre adapté, qui vous donne des jus un peu plus pulpeux.

Et avec des accessoires spécifiques, on peut faire des sorbets, des crèmes glacées, des purées de type tapenades ou mousse.

Mais le but principal c’est de faire des jus frais de fruits et légumes.

flecheRCF RADIO
Avec de la fibre alors, on peut pour certains jus laisser un peu de fibres. Quels sont les avantages d’un point de vue nutritionnel ?

flecheJean-Marc MULENET
Les nutriments restent intacts. Mais ce qui est important aussi dans la nutrition, c’est le côté « vivant ». Parce qu’on parle de consommer bio, mais si les produits restent longtemps à l’étalage, ils ne sont plus vivants.

Donc l’absorption des nutriments est importante et il vaut mieux acheter en local des produits de saison, locaux. C’est la même chose pour les jus. Si un jus est conservé en bouteille durant des semaines, voire des mois, il va perdre aussi ce côté vivant.

Ce qui est important dans l’alimentation, c’est de manger vivant, de manger frais. Ça nourrit plus le corps, on mange moins, mais mieux.

flecheRCF RADIO
Alors quelle est la différence entre manger des légumes et des fruits crus comme ça et faire des jus avec un extracteur de jus ? Qu’est ce que cela va nous apporter ?

flecheJean-Marc MULENET
Consommer des jus va permettre d’augmenter la dose de fruits et légumes frais. Pour manger les 5 fruits et légumes par jour, qui est largement insuffisant, avec un extracteur, on va pouvoir le faire avec plaisir.

Il suffit d’ajouter, par exemple dans un jus : une carotte, une orange, un citron alors que manger tous ces fruits ça prend du temps. Parfois, on n’a plus assez faim pour consommer autant de fruits et légumes. On peut avoir des problèmes de transits aussi.

J’ai beaucoup de clients qui ne supportent pas trop les fibres et avec les jus ils peuvent accéder aux nutriments au concentré de nutriments, sans l’effet désagréable des fibres sur l’intestin, les ballonnements, etc.

flecheRCF RADIO
Pourquoi n’avons-nous pas accès suffisamment aux nutriments ? Parce qu’on ne mâche pas assez ?

flecheBruno CARPENTIER
Les nutriments vous y avaient accès quand vous mangez des légumes. Mais comme le disait Jean-Marc, sous forme de jus, ils sont très concentrés.

Personnellement, je prends deux jus de légumes par jour. Je consomme l’équivalent d’un kilo de carottes. Dans les jus, on a évacué la fibre qui est de la cellulose qui nécessite deux à trois heures de digestion et l’on conserve le jus très riche en nutriments, en vitamines, en minéraux qui vous demande dix à quinze minutes de digestion.

flecheRCF RADIO
Donc c’est absorbé plus rapidement, c’est de l’énergie plus rapidement.

flecheBruno CARPENTIER
Absolument.

flecheRCF RADIO
C’est un cadeau que l’on fait au corps en fait. Ça lui évite le travail en plus pour digérer les fibres. Peut-on se nourrir exclusivement avec un extracteur de jus ?

flecheVirginie STURNER
Non. On ne peut pas se nourrir exclusivement de jus, même si dans le cadre de cure et pour certaines maladies, il est conseillé de prendre beaucoup de jus.

Mais dans une alimentation quotidienne, il faut vraiment que les jus viennent en complément de l’absorption de fibres. Comme le dit si bien le professeur Joyeux, il faut mâcher et saliver pour bien digérer.

Les jus de légumes sont vraiment un plus. Car ça permet aussi de consommer des légumes que l’on n’aime pas ou que l’on ne prend pas le temps de cuisiner. On n’aime pas certains légumes au goût, mais mélangés à d’autres, ils passent tout seuls. Ce qui permet de consommer différemment, plus varié et de manger mieux.

flecheRCF RADIO
Et pour autant faut-il arrêter de manger des fibres ? Parce que l’idée de l’extracteur de jus c’est de séparer fibres et jus ?

flecheBruno CARPENTIER
Non, comme vient de le dire Virginie, c’est un complément. Les jus sont à prendre à l’écart des repas. Ça s’ajoute à votre alimentation de base. Dans l’alimentation, vous avez des fibres. Vous allez manger des fruits et des légumes que vous ne remplacez pas par un jus.

Mais on a quand même des gens qui se nourrissent exclusivement de jus. J’ai rencontré une femme d’une soixantaine d’années qui se nourrissait uniquement de jus. Donc son alimentation ne comportait pas de protéine, etc. Elle se portait à merveille.

Évidemment, un jeune a besoin de protéines pour nourrir ses muscles et se développer. Mais à partir d’un certain âge, il est certainement possible de se nourrir uniquement de jus.

Parce que les jus apportent les minéraux, les vitamines, les enzymes, tout ce dont l’organisme a besoin. Cette personne là est très sportive et elle se nourrit que de jus.

On connaît des gens qui sont végétariens et qui sont en pleine santé.

flecheRCF RADIO
Oui, du moment que l’on essaye de manger le plus équilibré possible. C’est possible, mais ça n’est pas souhaitable.

flecheBruno CARPENTIER
Oui, ça n’est pas souhaitable pour tout le monde. Mais vous voyez, j’ai fait la cure Breuze. La cure Breuze, c’est quarante jours exclusivement de jus. Bon, j’ai perdu du poids, mais je ne suis pas tombé malade pour autant.

flecheRCF RADIO
Et les fibres ont quand même des qualités. On dit qu’elles sont bonnes pour le cœur. Elles permettent de régler le transit intestinal.

flecheJean-Marc MULENET
Oui, on est quand même dans un phénomène où généralement les gens manquent plutôt de fibres plutôt que d’avoir trop de fibres. Mais après, ça dépend quelles fibres.

Il faut des fibres plutôt douces comme la pomme et les fibres de fruits en général. Mais il faut savoir que dans un extracteur de jus, on n’enlève pas toutes les fibres, non plus. On a des petites fibres, des fibres douces qui restent à l’intérieur du jus.

Donc il y a quand même un effet léger de fibre, plutôt doux, et c’est pour cela que ça convient aux personnes qui ont les intestins fragiles.

flecheRCF RADIO
Alors on a dit que l’on avait besoin de fibres, qu’elles étaient utiles notamment pour le transit intestinal. Et avec l’extracteur de jus, on peut récupérer les fibres pour les cuisiner ?

flecheJean-Marc MULENET
Oui tout à fait, alors quand on veut récupérer la fibre, il vaut mieux trier ses légumes à l’entrée de l’extracteur. Ceux que nous épluchons, comme la carotte par exemple, pour faire un cake avec ses fibres. Ou récupérer la pulpe des amandes, pour faire des gâteaux. De cette manière, on ne jette pas la fibre.

flecheVirginie STURNER
Oui, je garde surtout la pulpe d’amande et de noisettes, parce que je me fais un lait d’amandes et de noisettes tous les matins. Et en fait, je la remixe, je la conserve dans un pot en verre et je l’utilise dans mes pâtisseries.

flecheBruno CARPENTIER
Moi, je la donne à mes poules. Elles sont très contentes et j’ai des poules en pleine forme.

Jusqu’au 13 novembre 2016 au « Salon du Bio Marjolaine », au Parc Floral de Paris vous pouvez retrouver sur le stand Carbel (Stand N17).

Vous pourrez déguster des jus frais et apprendre comment manger mieux avec un maximum de bons nutriments.

Vous n’avez pas la possibilité de venir nous rendre visite sur le salon MARJOLAINE à Paris ? Nous vous préparons une jolie surprise !

BulletsOrangeGloss_0005_CheRetrouvez-nous en direct sur la page Facebook du magazine FEMININ BIO

Le Jeudi 10 Novembre à 15H pour des démonstrations en LIVE !!

*Cet article est un extrait de : « Les extracteurs de jus » sur RCF RADIO
Présentée par Claude Chauby, Elsa Melendez, Pierre Durand, Céline Rabut.
Forum RCF

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *