Gaspillage alimentaire : l’affaire de tous !

Le Lundi 16 Octobre 2017, c’est la journée nationale contre le gaspillage alimentaire.

Aujourd’hui encore, pendant que dans certains pays, la population souffre de mal et sous nutrition, en France, nous sommes des champions du gaspillage alimentaire en remplissant ses poubelles de déchets…

Les chiffres du gaspillage alimentaire en France et les enjeux

  • un français produit en moyenne 20 Kgs de déchets alimentaires par an

  • dont 7 Kgs de déchets alimentaires non consommés, encore emballés

  • entre 100 et 160€, c’est le coût que représente le gaspillage alimentaire par en et par personne

Retrouvez tous les chiffres ici.
(source ADEME)

Sensibiliser les français au gaspillage alimentaire, c’est l’objectif que s’est fixé le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Cette journée de sensibilisation nationale a vu le jour en 2013. Elle a pour objectif d’inciter les acteurs de l’industrie agro-alimentaire, mais aussi les particuliers à réduire de 50% le gaspillage sur l’ensemble de la chaîne alimentaire, d’ici à 2025.

Un pari impossible diront certains, mais qui ne tente rien n’a rien!

Et pour ceux qui diront qu’il n’y a pas que le consommateur final qui jette à la poubelle, c’est une vérité importante, car toute la chaine alimentaire est concernée. Mais n’oublions pas que tout au long de cette chaine, c’est bien le consommateur final qui jette le plus ! Sur 100 Kgs de déchets alimentaires produits, 33 kgs sont créés par le consommateur final.

La réduction des déchets alimentaires pour 3 enjeux :

  1. Environnemental : au niveau mondial, le gaspillage alimentaire, représente à lui-seul, une émanation de gaz à effet de serre équivalent à un pays fort d’une activité proche de la Chine ou des USA. Et oui, produire, transformer, conserver, transporter, etc… sont autant de ressources naturelles gaspillées, sans parler de l’eau nécessaire à tout cela.
  2. Etique et social : on le sait, certains pays dans le monde font face depuis des décennies à une mal et sous nutrition désastreuse. Mais savez-vous qu’en France, on estime qu’une personne sur dix a du mal à se nourrir? Voilà aussi pourquoi il est inacceptable de jeter de la nourriture.
  3. Economique : la nourriture c’est de l’argent. En France, le gaspillage alimentaire coûte extrêmement cher : entre 12 et 20 milliards d’euros par an.

A la maison, que gaspille-t-on le plus?

  • – 31% de légumes
  • – 24% de liquides
  • – 19% de fruits
  • – 12% de riz, pâtes, céréales
(Source ADEME, octobre 2014)

 

Si vous trouvez ces chiffres impressionnants, rassurez-vous, il est assez simple de réduire ses déchets alimentaires.

Que peut-on faire pour réduire ses déchets?

Sans entrer dans une démarche ZERO DECHET, chacun peut faire attention à ce qu’il jette dans sa poubelle au quotidien.

Voici 4 astuces simples pouvant être appliquées par tous :

  • Acheter moins en quantité mais plus souvent. En se faisant un planning des menus pour la semaine et en achetant que le nécessaire. Exemple de planning des repas de la semaine à télécharger ici
  • Acheter ses fruits et ses légumes directement à des producteurs locaux (ou au marché, ou en AMAP)On évite de trier les produits qu’on achète parce qu’ils sont trop petits ou trop gros ou pas assez rond… Parce que les produits qu’on trouve moche risquent de finir au fond de la poubelle du producteur. Et on réduit l’empreinte carbone liée au transport, à l’emballage, etc… au passage : double avantage.
  • Choisir les bonnes méthodes de conservation. On arrête de laisser pourrir un reste de salade ou de fromage au fond de son frigo en conservant mieux et plus longtemps.
  • On se met au compost. Car comme il restera toujours des déchets de type épluchures, on les met au compost pour ne pas les jeter.Et pour ceux qui n’ont pas la place chez eux, de plus en plus de villes proposent des composteurs collectifs dont le butin est réutilisé pour les jardins publics et espaces fleuris municipaux.

Et on sensibilise nos enfants dès leur plus jeune âge pour que cela devienne un automatisme pour eux.

Comment mieux conserver ses aliments?

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir conserver ses aliments plus longtemps? Qui n’a jamais imaginé ouvrir son frigo et que tout soit bien rangé à l’intérieur?

On a une solution pour réaliser vos rêves 🙂 enfin pas tous vos rêves mais au moins ceux qui concerne la conservation…

boîtes sous vide VIDY

La conservation sous vide, ça vous parle?

Longtemps réservée aux professionnels de la restauration, et souvent associée à un investissement dans une machine lourde et encombrante, voilà que la conservation sous vide s’invite dans toutes les cuisines et surtout dans tous les frigos!!

Pourquoi conserver sous vide? Qu’est-ce que ça change?

Mettre vos aliments sous vide permet de réduire considérablement leur oxydation. Et c’est cette oxydation (aliments au contact de l’air) qui est responsable de leur déperdition. Le vide d’air va aussi chasser les micro-organismes qui sont responsables des moisissures.

Donc, le calcul est rapide, si vous mettez vos aliments sous vide, ils s’abîmeront beaucoup moins vite et vous les conserverez plus longtemps!

Deuxième avantage : la mise sous vide permet aussi de préserver beaucoup plus de vitamines, enzymes et minéraux surtout pour vos fruits et légumes qui sont la source d’une alimentation saine.

En savoir plus sur la conservation sous vide.

Il existe plusieurs systèmes pour conserver sous vide.

Vous trouverez des machines permettant de mettre sous vide vos aliments dans des sachets en plastique. Inconvénients : ce sont des machines souvent très encombrantes et les sachets ne sont pas réutilisables. Donc vous jeter moins d’aliments mais plus de plastique…

Et il existe également des boîtes de conservation sous vide, très facile à utiliser, car le système de mise sous vide n’est autre qu’une petite pompe manuelle ou électrique peu encombrante, et surtout les boîtes sont réutilisables à l’infini!!

Et si on reprend les chiffres plus haut  : entre 100 et 160€ le coût du gaspillage alimentaire par français et par an, à ce prix-là vous pouvez vous équiper très facilement pour mieux conserver vos aliments. Un exemple de produit ici.

Petite astuce :

Pour ceux et celles qui sont déjà adeptes des courses en vrac, vos boîtes sous vide sont idéales pour acheter vos produits à la coupe par exemple.

Alors, on arrête le gaspi ?

 

Au-delà de la sensibilisation et des actions à mettre en place pour lutter contre le gaspillage alimentaire, de plus en plus d’entre nous poussent leur démarche bien plus loin, en suivant une démarche Zéro Déchet, et en faisant la chasse à toutes sortes de déchets dans la maison.

Nous en avons déjà parlé dans un article précédant, mais nous reviendrons sur ce sujet dans un prochain article, et notamment à travers une interview et des conseils pour continuer d’avancer avec vous et pour aider ceux qui souhaitent prendre ce chemin.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *