Fruits exotiques à savourer : ananas, mangue, papaye.

Bien que ces fruits ne poussent pas sous nos latitudes, nous pouvons maintenant en trouver facilement. Il serait dommage de se priver de fruits exotiques tels que l’ananas, la mangue et la papaye.

Fruit exotique : L’ananas

Ananas Victoria © Frog 974 – Fotolia.com

Pour bénéficier de tous les nutriments de ce fruit, il faut le consommer en pleine maturité naturelle.

Il atteint alors des sommets tant en matière de goût que de vertus thérapeutiques.

Évitez les ananas ramassés vert et mûri artificiellement. C’est pour cette raison qu’il est important de préférer les ananas qui sont acheminés par avion.

Il existe 5 grandes variétés : le Cayenne, le Victoria, le Queen, le Caraïbe, l’Abacaxi auquel j’ajouterais, l’ananas bouteille.

L’ananas Cayenne de Côte d’Ivoire et de Martinique, à la chair juteuse et sucrée.

L’ananas Victoria est un fruit parfumé qui cache sous sa robe couleur dorée une chair jaune, juteuse et sucrée.

L’ananas Queen est le moins connu. Il est plus petit, avec des yeux proéminents, et sa chair est jaune pâle. Sa saveur est douce et sa texture croustillante. Il est cultivé à la Réunion et à l’île Maurice.

L’ananas Caraïbe n’est pas souvent disponible dans nos marchés en France. Il est aussi haut que large, présente des hexagones irréguliers est de taille moyenne. Sa chair jaune est très claire et légèrement fibreuse.

L’Ananas Abacaxi, appelé aussi Abaka, est cultivé au Brésil et en Afrique occidentale. Il a une forme conique, de petits hexagones en relief, une pulpe blanche.

Ananas bouteille © Marco Desscouleurs – Fotolia.com

L’ananas Bouteille dit « Pain de sucre » est un fruit allongé, conique, peu feuillu à forte teneur en sucre à la chair jaune un peu sèche et très parfumée. Son cœur est moins fibreux que celui de l’ananas traditionnel, sa chair est ferme, un peu sèche et son taux de sucre est élevé.

L’ananas est un fruit particulièrement énergétique et riche en fibres, mais surtout en enzymes de type bromélaïne. C’est une enzyme protéolytique qui a la propriété de digérer les protéines. C’est ce qui fait que l’ananas et non seulement digeste, mais digestif.

C’est d’ailleurs pourquoi c’est un des rares fruits avec les fraises à pouvoir être mangé en dessert à la fin du repas.

De plus, ces enzymes dégradent la fibrose à l’origine de la peau d’orange, plaçant l’ananas parmi les meilleurs draineurs, notamment au niveau des artères.

En revanche, le pouvoir amaigrissant de l’ananas est un peu exagéré. Disons que c’est un fruit qui peut être associé à un régime alimentaire destiné à faire fondre la graisse.

C’est en tout cas un stomachique, qui est salutaire à l’estomac et favorise donc la digestion. L’ananas est également un diurétique et un désintoxiquant.

Il contient beaucoup de vitamine C, de magnésium et de bêtacarotène et aussi des vitamines B.

Ananas Queen © Artem Shadrin – Fotolia.com

L’ananas est un des fruits exotiques recommandés pour toutes ces qualités.

Il est extrêmement rafraîchissant, vous pouvez en faire des cures d’avril à octobre qui est la pleine saison de ce fruit.

Il est recommandé pour lutter contre les problèmes d’anémie, de déminéralisation, de dyspepsie, d’artériosclérose, d’arthrite, de goutte ou de lithiases.

Enfin, les recettes avec l’ananas sont nombreuses et variées en sucrées et salées, en jus frais et en smoothies

Vous trouverez sur cette page plusieurs vidéos montrant toutes les façons de préparer ce fruit.

Éplucher et découper en tranches un ananas.

Découper un ananas en quartiers et en dès.

Réaliser une découpe d’ananas en gondole.

Faire un carpaccio d’ananas.

Voici des suggestions de recettes sucrées salées avec l’ananas

Fruit exotique : la mangue

Mangue © Malyshchyts Viktar – Fotolia.com

Elle est le fruit du manguier qui est un grand arbre tropical qui pousse encore à l’état sauvage en Inde, au Pakistan et en Birmanie.

Originaire d’Inde, la mangue pousse maintenant aussi en Afrique et notamment au Burkina Fasso, qui en produit et fournit en fruits bios en hiver et au printemps. On la cultive dans tous les pays tropicaux et on la trouve sur tous les marchés de la planète.

En fait, il existe une grande variété de mangues dans le monde. Mais celles que l’on trouve sur nos marchés sont des variétés dont la chair est fine et non fibreuse.

C’est : l’Amélie, la Kent, la Tommy Atkins, la Haden, peu fibreuse, la Zill et la Keitt.

C’est la couleur de leur peau et de leur chair, mais aussi leur consistance et leur parfum qui les différencient.

Pour bien choisir une mangue, on va la soupeser plutôt que de se fier à la couleur de sa peau, car certaines restent vertes. En revanche, elle doit être ferme et sa peau bien lisse.


Mangue-©-cegli-Fotolia.com

La mangue est un peu moins sucrée que la cerise, elle atteint cependant un index glycémique relativement élevé.

C’est néanmoins un fruit tout à fait excellent, surtout grâce à sa teneur en antioxydants et en bêtacarotène, puisqu’elle en contient deux fois plus que l’abricot qui, lui-même, est déjà très riche en la matière.

C’est aussi une grande source de vitamines C, E, P et B3, ainsi que de fer, potassium, phosphore et, dans une moindre mesure, de magnésium.

La mangue peut mûrir à l’air ambiant et ne supporte pas les températures inférieures à six degrés. Ne la mettez pas dans votre réfrigérateur.

Une fois bien mûre, c’est un fruit exotique qui est extrêmement digeste, tout comme la banane.

Seule restriction : en raison de son index glycémique élevé, la mangue n’est pas recommandée en cas de diabète ou d’obésité.

La mangue fera d’excellents sorbets, glace, crème et smoothies et s’associera également dans de nombreuses autres recettes sucrées et salées.

Vous trouverez sur cette page plusieurs vidéos montrant toutes les façons de découper ce fruit.

Tailler une mangue en dés

Découper une mangue en fine lamelle pour réaliser un carpaccio

couper une mangue en julienne

Réaliser une découpe de mangue en hérisson.

Voici des suggestions de recettes sucrées salées avec la mangue

Fruit exotique : la papaye

Papaye © Dionisvera – Fotolia.com

En très nette voie de démocratisation dans nos pays, la papaye est originaire du Mexique. On en produit dans tous les pays tropicaux et on peut la trouver sur nos marchés toute l’année. Mais sa pleine saison, c’est octobre, novembre, décembre.

Les papayes que l’on trouve en France proviennent des territoires d’outre-mer, et notamment de la Réunion.

C’est un des fruits exotiques qui existe également, comme la mangue, dans de nombreuses variétés. Mais seules trois sont commercialisées.

La Solo est la plus cultivée et c’est celle que l’on consomme le plus en France. Sa chair est jaune orangé très sucrée et parfumée.

La Sunrise est plus petite, elle tient dans la main. Sa chair est rouge et son goût proche de la solo.

L’Amazon Red a également une chair d’un rouge très intense. La chair et très juteuse et sucrée.

La chair de la papaye va donc du jaune orangé au rouge intense. Elle est gorgée d’un jus rafraîchissant et parfumé.

Papaye-©-PhotoRack.net

Sa chair bien sucrée est pauvre en calories, mais riche en protéines, en enzymes, en fibre et en calcium, potassium et fer. Elle contient une quantité importante de vitamines et de minéraux : des vitamines A, B1, B2, B3, C et B9, du potassium, du magnésium et du bêta-carotène.

Grâce à ses enzymes, elle est connue pour ses remarquables propriétés digestives, mais en plus de faciliter la digestion, elle est aussi bien apéritive, elle assainit la flore intestinale et stimule le pancréas.

Ce fruit fait partie des tables des restaurants asiatiques où il se mange à l’état frais, voire vert en salade, ou encore confit.

Mais on peut également le consommer séché et réduit en poudre, en décoction, en jus frais, ou en sirop pour une action sédative. Les graines constituent d’excellents vermifuges.

C’est un fruit fragile qui est emballé dans un filet protecteur pour son transport par avion et sa livraison sur nos marchés.

Quand la peau de la papaye qui est verte se colore en jaune, c’est qu’elle est mûre et prête à être mangée. Comme la mangue, elle mûrira à l’air ambiant et ne sera pas à mettre au réfrigérateur.

Pour déguster la papaye, il suffit de la couper en deux, d’enlever les petites graines noires et de la déguster avec une cuillère.

Mais on peut aussi la débiter en tranche en lamelles et en dès.

En plus de manger la papaye crue, on peut aussi la faire cuire au four, à la vapeur en l’ayant simplement coupé en deux. Mais on peut aussi la cuisiner en gratin salé ou sucré.

Voici des suggestions de recettes sucrées salées avec la papaye

Avec ces trois fruits exotiques vous allez pouvoir faire également d’excellents jus frais et smoothies avec un extracteur de jus

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *