Cucurbitacées : courges, courgettes et potirons, vous avez le choix.

Ne mélangeons pas dans la famille des cucurbitacées qui regroupe plus de cent espèces de fruits-légumes, les courges, courgettes, potirons, et les citrouilles.

Citrouille © Leigh-Prather-Fotolia.com

Nous laisserons la citrouille au conte de Charles Perrault avec la citrouille changée en carrosse dans Cendrillon et la citrouille utilisée pour les fêtes d’Halloween.

En effet, la citrouille qui peut atteindre des tailles impressionnantes est plus ronde, d’une couleur orange très vif, est bien moins savoureuse que le potiron.

La citrouille est cultivée par l’homme depuis des millénaires. Sa culture se situait principalement sur le continent américain où se trouve maintenant le Mexique.

Par ailleurs sur le continent sud-américain, au Pérou, on a retrouvé des traces de courges (Cucurbita) datées de 3000 ans av. J.-C. et d’autres traces de courges encore plus anciennes d’au moins six millénaires.

CourgeGourde © panor156 Fotolia.com

Vidées de leur chair, ces courges nommées : gourde pèlerine ou gourde bouteille ont deux renflements séparés par un étranglement.

En se durcissant, elles servaient de gourdes employées par les premiers hommes d’Amérique, de Nouvelle-Zélande, d’Inde et d’Afrique.

Ce sont les explorateurs du Nouveau Monde et de l’Inde qui auraient amené les premières graines de courges en Europe.

Mais il semblerait que les Latins consommaient également une courge de forme plus allongée et dont la tige est recourbée.

 

Dans la famille des courges : la courgette

La culture de la courgette en France ne se fait que depuis le XIXe siècle. C’est le légume du soleil.

La France est maintenant le troisième producteur européen de courgettes, derrière l’Espagne et l’Italie.

La courgette, tout le monde connaît. Ce légume de l’été on peut le consommer de mai à septembre.

Courgettes-©-PhotoRack.net

Elles sont droites, lisses et vertes. Les ont rejointes sur nos marchés les courgettes jaunes tout aussi calibrées.

On trouve également maintenant des courgettes rondes à l’écorce d’une couleur verte mouchetée nommée : la ronde de Nice, ainsi que des jaunes et des blanches de Virginie.

Mais connaissez-vous la courge Cou Tors ? Elles sont tantôt recourbées et ventrues, tantôt lisses ou au contraire verruqueuses. Leurs couleurs vont du jaune pâle au jaune vif tirant sur l’orange.

Cueillie jeune la Cou Tors a une chair comme la courgette et se mange sans même l’éplucher. Mais elle sèche également aussi bien que les coloquintes et peut servir aussi de décoration.

Les courgettes sont cueillies jeunes, quand la chair et tendre et fondante. On peut les manger crues, râpées, coupées en tranches fines et cuites et entières, ainsi que farcies pour les petites rondes.

La courgette contient très peu de calories, mais est riche en vitamines B9 et C, en fibres en minéraux : potassium, phosphore et magnésium, en oligo-élément : le bêta-carotène.

 

Dans la famille des courges : Le potiron

C’est le nom générique de nombreuses courges aux formes et couleurs variées. On peut en trouver toute l’année, mais plus particulièrement, de septembre au mois de mars. La pleine saison étant durant les mois d’octobre, novembre, décembre et janvier.

Potiron-rouge © PhotoRack.net

Le potiron rouge d’Étampes

C’est le potiron le plus connu, il est très aplati, aux côtes larges assez marquées il est d’une belle couleur rouge orangé.

Sa peau est lisse, mais peut-être brodée comme certains melons.

Sa chair de la même couleur est assez aqueuse et plutôt fade.

Il n’est apparu en France qu’au milieu du XIXe siècle.

Le plus souvent, il est débité en tranche, car les plus gros spécimens peuvent peser jusqu’à cinquante kilos.

 

Potiron-Musque-©-PhotoRack.net

Le musquée de Provence

C’est une variété traditionnelle du sud de la France.

Les teintes brunes cuivrées de son écorce sont accentuées par des côtes très prononcées.

Sa chair est d’une belle couleur orange vif, ferme et très épaisse elle est légèrement musquée et sucrée.

Tant que cette courge n’est pas coupée, elle se conserve très bien.

 

Le Giraumon

Courge Giraumon © Sandra – Fotolia.com

Cette courge a une forme et des couleurs très originales. Cette courge semble constituée de deux fruits.

En effet, elle a sur le dessus une excroissance en forme de calotte posée sur la sphère principale.

De couleur orange, elle est panachée de vert foncé et de jaune et certaines sont totalement vertes.

Sa chair est épaisse, farineuse avec des arômes de noisette est sucrée.

En découpant la calotte et creusant le fruit pour en récupérer la chair, on peut s’en servir de soupière.

 

Potimarron © oceane2508 – Fotolia.com

Le potimarron

C’est une courge qui peut faire de 1 à 5 kilos, dont la couleur varie du rose au rouge brique en passant par l’orange. Certaines variétés sont même d’une belle couleur verte.

Sa chair est jaune et farineuse au goût de châtaigne qui lui a donné d’ailleurs son nom. Le potimarron se conserve très bien.

Il est idéal pour les soupes et les gratins.

 

 

Dans la famille des courges : le pâtisson

Patisson © geshas – Fotolia.com

Les pâtissons sont d’origine américaine. Beaucoup moins haut que large, ce fruit semble s’être écrasé sur son axe.

Il est formé sur son contour de cinq à dix bosses plus ou moins recourbées.

Celui que l’on trouve sur les marchés est blanc, mais ils en existent également de couleurs jaune, orange et vert foncé uni ou marbré.

Plus le pâtisson est petit, plus il est facile à cuisiner. On peut le confire dans du vinaigre. Ceux d’une dizaine de centimètres peuvent être farcis ou frits et cuisinés en gratin et purée. On le trouve de juillet à septembre comme les courgettes.

En revanche à pleine maturité il est difficile à éplucher et sert plutôt à la décoration.

 

Dans la famille des courges : la courge spaghetti

Courge Spaghetti © Robert Przybysz – Fotolia.com

De forme allongée à la peau jaune, sa chair est formée de filaments qui après cuisson ressemblent à des spaghettis, que l’on pourra préparer comme les pâtes du même nom.

Sa préparation est différente de toutes les autres courges. Vous la faites cuire entière dans une casserole, environ 1heure ou 30 minutes dans une cocotte-minute.

Ensuite, vous la coupez en deux dans le sens de la longueur, vous enlevez les graines et tirez la chair avec une fourchette.

Vous les laissez égoutter et vous pouvez ensuite la cuisiner comme des spaghettis.

 

Avantages nutritionnels des courges et potirons

Ils sont peu caloriques, mais très concentrés en micronutriments et bien entendu très riches en bêta-carotène.

Peu caloriques et pauvres en lipide on peut en consommer très régulièrement.

En revanche, ils sont riches en vitamine A, B9 et C, en potassium, calcium et magnésium.

De plus, plus vous les stockez et plus la teneur en vitamines augmente.

Au début de cet article, je vous disais qu’il existait plus de 100 espèces de courge, de la famille des cucurbitacées, cette page vous en présente une belle variété.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *