Un choix : une alimentation santé sans exploitation animale

Un choix important : si vous changiez votre régime alimentaire en prenant conscience de l’exploitation animale.

Le saviez-vous ?

Trois millions d’animaux sont tués chaque jour dans nos abattoirs, sans compter les poissons. Au cours de sa vie, on estime qu’un Français est responsable de la mort d’environ 1500 animaux.

Évoquons la vie des vaches laitières !

VachesLaitiere© emirkoo - Fotolia.com

VachesLaitiere© emirkoo – Fotolia.com

Si vous allez chercher votre lait dans une petite ferme familiale, vous êtes une exception !

Car ces fermes sont en grande partie supplantées par de véritables usines où les vaches, parquées dans d’énormes hangars, sont traitées comme de simples machines à lait.

Alimentées à base de concentrés protéinés pour augmenter la production, 25 % des vaches développent un excès d’acide urique et deviennent boiteuses.

Un tiers souffre de mastites (inflammations des mamelles) dues à la surproduction de lait.

Rapidement épuisées par un tel traitement, les vaches laitières sont tuées vers l’âge de cinq ans, alors qu’elles pourraient atteindre une vingtaine d’années. La viande obtenue est transformée en steaks hachés.

l’Élevage en batterie des poules, c’est l’enfer aussi…

poulets© BFWS.CH - Fotolia.com

poulets© BFWS.CH – Fotolia.com

En France, plus de 50 millions de poules pondeuses sont élevées en batteries, dans des cages si étroites qu’elles ne peuvent même pas étendre leurs ailes.

Vous achetez vos poulets en grande surface….

Savez-vous que 750 millions de poulets sont abattus chaque année en France ? Ils passent leur triste existence dans des hangars insalubres et sans fenêtres où ils développent ulcères et brûlures aux pattes.

Ils disposent d’encore moins d’espace que les poules en batterie. Environ 35 millions meurent en cours d’élevage!

Et si nous parlions des cochons…

cochon© Artem Merzlenko - Fotolia.com

cochon© Artem Merzlenko – Fotolia.com

Pour les cochons ce n’est pas mieux !

Les médicaments et les manipulations génétiques provoquent artificiellement une croissance si rapide que les animaux peuvent parfois à peine marcher.

Chaque année, des centaines de milliers de cochons arrivent paralysés à l’abattoir.

Et je ne vous parle pas de la façon dont sont traitées les truie pour nourrir leurs petits. Voici en image une « pouponnière modèle » !!

 

Il reste peut-être les poissons ?

Poissons© 06photo - Fotolia.com

Poissons© 06photo – Fotolia.com

He bien ! Non, les poissons vivent un enfer quand ils sont pêchés.

Après des heures passées dans des filets, écorchés et à moitié asphyxiés, ils doivent subir la décompression de la remontée forcée.

Leur vessie natatoire éclate, les yeux jaillissent hors de leurs orbites, œsophage et estomac sont recrachés par la bouche.

C’est une souffrance abominable et il est important de le préciser : tant au point de vue anatomique que physiologique et biologique, le système sensoriel des poissons est quasiment identique à celui des oiseaux et des mammifères!

Un carnage organisé

Nous sommes tous responsables d’un vrai carnage organisé, perpétué pour les besoins de la production de viande et de l’alimentation industrielle qui considère les animaux comme des produits.

Et pourtant, il y a d’autres façons de s’alimenter et de consommer. Sans devenir végétarien ou même végétalien, on peut réduire pour notre santé et le respect des animaux et de notre environnement, notre consommation de viande et de produits laitiers.

Vous pouvez faire le choix de faire évoluer votre régime alimentaire en prenant conscience de l’exploitation animale.

Il existe des moyens pour vous y aider. Par exemple, préparer de délicieuses recettes de légumes et fruits crus.

Vous économiserez et gagnerez en temps et énergie. Pour se faire, je vous recommande cet extracteur de jus qui fera des merveilles !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *