Baie de Goji : un petit fruit plein de ressources

La baie de Goji : connaissez-vous ce petit fruit plein de ressources, antioxydant, antivieillissement et renforçant votre système immunitaire ?

Antioxydant antivieillissement

Nous savons que la pollution, le stress fatiguent notre organisme et accélèrent le vieillissement ! Mais la nature nous offre de multiples ressources naturelles pour renforcer notre système immunitaire et notamment les baies de Goji.

Ce fruit est cultivé en altitude en Chine, au Tibet, en Mongolie, dans les régions proches de l’Himalaya, de la Mongolie intérieure jusqu’au Cachemire. La récolte se fait de juillet à octobre. La demande étant en très forte progression on en cultive aussi maintenant en Europe et aux États-Unis.

Baies de Goji @ Fotolia.com

Baies de Goji @ Fotolia.com

Les plantes poussent comme des buissons qui atteignent plus de 4 mètres. Les baies ne sont pas cueillies à la main pour éviter qu’elles ne s’oxydent et noircissent. On secoue les arbustes sur des nattes, puis les baies de Goji sont séchées à l’ombre.

Ce fruit originaire d’Asie est réputé pour ses différentes vertus médicinales. La baie de Goji est utilisée dans la médecine traditionnelle chinoise et tibétaine depuis des siècles. Elle est consommée très régulièrement par les Tibétains et Chinois depuis plus de 3000 ans

La baie de Goji est utile pour stimuler le système immunitaire, protéger le foie et améliorer la circulation sanguine. Elle a des effets antifatigue et antivieillissement, en supprimant l’excès des radicaux libres dans l’organisme.

* — En effet, les radicaux libres sont utiles au bon fonctionnement de notre organisme en assurant le nettoyage. Ils éliminent les cellules anciennes ou défectueuses et participent ainsi aux mécanismes de défense en luttant contre les virus et les bactéries qui peuvent nous affecter.

Mais ils peuvent aussi se développer de façon anarchique et en trop grande quantité à cause d’éléments extérieurs. Notamment, une exposition trop importante aux ultraviolets, des excès de tabac et d’alcool, la consommation de certains médicaments, une alimentation déséquilibrée, trop de stress et de pollutions diverses et variées —

 

La baie de Goji

Baies de Goji séchées @nutri-naturel.com

Baies de Goji séchées @nutri-naturel.com

La baie de Goji contient 18 acides aminés, dont 8 sont essentiels pour notre corps, dont le tryptophane et l’isoleucine.

Elle contient également, 21 oligo-éléments, dont le zinc, lecuivre, le sélénium et le phosphore, des vitamines B1, B2, B6 et la vitamine E.

Et 4 polysaccharides uniques constitués de sucres tels le rhamnose, le xylose, le mannose, l’arabinose ou le galactose. Les polysaccharides de la baie de goji sont connus pour être antivieillissement.

En plus d’être chargé avec des vitamines, des minéraux et antioxydants, ce sont ces quatre polysaccharides uniques trouvés dans aucune autre plante sur terre qui donnent à la baie de Goji ses propriétés antitumorales, immunostimulantes, et sa capacité antivieillissement.

La baie de Goji fraîche concentrerait même davantage de bêta-carotène que les carottes, mais surtout 400 fois plus de vitamine C que l’orange ! Et 13 % de protéines en plus que le blé entier.

La consommation de baies de Goji peut également contribuer à gérer le niveau de cholestérol, car elles contiennent du bêta-sitostérol, qui peut aider à équilibrer le niveau de cholestérol et permettre également d’éviter le dépôt de cholestérol dans les vaisseaux sanguins, donc d’éviter les problèmes cardiaques qui peuvent en découler.

 

Une cure de jouvance

Li Qing Yuen @ bayasgoji.es

Li Qing Yuen @ bayasgoji.es

La baie de Goji est connue pour rajeunir et restaurer la vitalité de la jeunesse en renforçant la santé.

Le célèbre Li Qing Yuen, qui a vécu apparemment, jusqu’à l’âge de 252 ans (1678-1930), consommait des baies de Goji tous les jours.

C’était un médecin, pharmacien et herboriste de médecine chinoise traditionnelle. Il est réputé détenir le record de longévité connu pour un être humain à ce jour avec ses 252 ans.

Pour se maintenir en forme, il se nourrissait quotidiennement de baies de Goji et de plantes. Il pratiquait le qi gong, et des exercices de santé taoïstes.

Pour nous, occidental, il est difficile de se procurer des baies de Goji fraiches. Et du fait de l’engouement pour ce produit, il est commercialisé de façon intensive avec toutes les dérives que cela peut occasionner.

Il est donc recommandé de vérifier la provenance, de comparer les prix et de privilégier les produits BIOS.

On trouvera des baies de Gojis séchées que l’ont peut grignoter comme n’importe quels fruits secs ou les réhydrater pour les mélanger à des céréales, par exemple.

Jus et baies de Goji séchées @ Fotolia.com

Jus et baies de Goji séchées @ Fotolia.com

Pour bénéficier plus directement de ses bienfaits, sans en manger tous les jours en quantité importante, on trouvera des jus. Mais là encore, il faut privilégier la qualité et pour des traitements en compléments alimentaires choisir les gélules en se faisant bien conseiller.

Mais ceci n’enlève rien aux qualités de ce fruit qui permet selon différentes études et notamment auprès des populations vivant dans l’Himalaya notamment, qui en consomment beaucoup, de vivre et de vieillir en bonne santé.

Ils consomment les baies de Goji dans des soupes, des boissons, en plus de manger les fruits frais ou séchés et profitent de leurs effets antioxydants, antivieillissement tout en renforçant leur système immunitaire, pour vivre centenaires en bonne santé et plein de vitalité.

Il est vrai qu’ils utilisent les ressources naturelles à leur disposition, qu’ils ont également une alimentation essentiellement de fruits, légumes et céréales et qu’ils consomment peu de graisses animales.

Enfin, ils n’utilisent pas d’aliments transformés et raffinés. Et bien qu’ils vivent pour certaines populations dans des conditions rudes, ils ne subissent pas le stress et les pollutions de notre monde moderne.

Sources
* www.doctissimo.fr
Wikipedia

Photos :
Frank Drapeau
www.valebio.com
www.nutri-naturel.com

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *