Amande un petit fruit riche en nutriments

L’amande ce petit fruit riche en nutriments est vraiment généreux et plein de richesses. Elle nous permet fraîche, grillée, crue, cuite, en poudre, de réaliser de délicieuses recettes sucrées, salées.

Les origines de l’amande

L’amandier est sans doute originaire du Moyen-Orient. On le découvre représenté sur des bas reliefs datant du VIIème siècle avant notre ère, en Assyrie,  près de Ninive.

Il est cité en Grèce ancienne par le botaniste Théophraste  au IVème siècle avant J.C. Puis à Rome par Pline L’Ancien,  dans son histoire naturelle.

Les Hébreux ont contribué à faire connaître les amandiers et son fruit l’amande en Égypte. Et ce sont les Grecs qui ont largement contribué à faire connaître l’amande dans tout le bassin Méditerranéen.

Les Grecs appréciaient ce fruit délicieux à croquer. Ils l’on fait connaître aux Romains qui à leur tour ont développé rapidement la plantation d’amandier et la récolte des amandes. D’ailleurs l’Italie avec la Sicile est parmi les plus importants producteurs d’amandes pour l’Europe.

C’est à partir du Moyen-Âge que l’amande va être connue et appréciée en Europe.

Elle sera également appréciée en Afrique du Nord et en Andalousie grâce aux Arabes qui l’ont découvert au VIIIème siècle.

À partir du XVIème siècle, les amandiers fleurissent dans le midi de la France et dans tous les pays méditerranéens.

La culture de l’amande

Amandes_vertes

Amandes_vertes

À l’origine, l’amande est une petite graine amère et sous sa forme sauvage, potentiellement toxique. Mais l’amandier cultivé donne des amandes douces.

L’amandier est le premier arbre à fleurir à la fin de l’hiver, ses grandes fleurs blanches ou rosées sont précoces. Elles peuvent apparaitre dès janvier.

C’est pourquoi sa culture pour produire des amandes ne peut se faire que dans les régions au climat doux et chaud. Ailleurs, on pourra l’apprécier dans les jardins pour sa floraison superbe au printemps.

L’amandier a été importé au XVIIIème siècle en Californie. Ils sont devenus les premiers producteurs mondiaux. Mais actuellement, les États-Unis ont un problème de pollinisation des amandiers dû à la mortalité des abeilles !

La France produit, essentiellement en Corse et sur la côte méditerranéenne, 641 tonnes d’amandes.

L’Europe avec principalement L’Espagne, l’Italie, la Sicile et la Grèce produit 372 395 tonnes.

La récolte d’amande fraîche se fait manuellement en mai et juin. On les consomme en cassant la coque verte pour en extraire la graine, l’amande et en enlevant la peau.

Ensuite pour la récolte d’amandes sèches on les ramasse quand elles sont tombées de l’arbre de juillet à septembre, octobre. La coque verte est sèche et ouverte.

L’amande, un fruit riche en nutriments.

amandes

amandes

De forme ovale, l’amande est un fruit à coque. Celle-ci est recouverte d’une peau veloutée au toucher, verte et duveteuse.

Ce tout petit fruit qui pèse environ 1,5 gramme à la saveur douce et légèrement sucrée est plein d’énergie.

Avec ses acides gras insaturés qui ne font pas grossir, mais sont en revanche excellents pour notre système cardio-vasculaire.

Avec sa richesse en fibres et protéines végétales, en calcium, magnésium, vitamine E, l’amande supplante tous les autres oléagineux.

Avec ses composés en riboflavine (vitamine B2) et niacine (vitamine PP), elle contribue à maintenir un taux de cholestérol sain dans l’organisme.

Il est recommandé de consommer l’amande avec sa peau pour un meilleur transit intestinal. Une vingtaine d’amandes à croquer par jour est idéale.

De nombreuses études ont montré que la population en général était en carence de vitamine E. L’amande est l’oléagineux qui en contient le plus.

La vitamine E est un puissant antioxydant qui ralentit le vieillissement cellulaire et stimule le système immunitaire. Je ne peux que vous recommander d’en consommer régulièrement et sous ses formes les plus naturelles. À croquer et en lait vous aurez tous les nutriments essentiels sans excès de gras et de sucre.

 


Avec un extracteur de jus vous pouvez faire votre lait d’amande.

 

Le lait d’amande sera particulièrement recommandé pour les enfants et les personnes qui sont allergiques au lait de vache.

On trouve d’ailleurs en magasin bio des laits d’amande en poudre spécialement conçus pour les nourrissons.

Mais bien entendu, l’amande se consomme également sous d’autres formes : entière nature, toastée ou salée, effilée, concassée, en poudre, en huile et en purée.

Elle s’associera dans de nombreuses recettes salées, sucrées. On peut l’ajouter dans les salades, etc. Et elle est disponible toute l’année pour vous donner tonus et énergie !

Terminons cet article par une recette toute simple, mais délicieuse.

Préparez de belles pommes BIOS avec leur peau au four. Vous enlevez la partie du milieu avec les pépins. Vous mélangez de la purée d’amande (que vous trouvez également en magasin BIO), avec un peu de miel et de citron (zeste et jus). Vous farcissez l’intérieur de vos pommes avec ce mélange et vous les placez au four pour les cuire.
Bon appétit !

* Photos
http://www.la-palma-tourismus.com/en/rosaceae/module/family.htm
donate@creativecommons.org.
Fotolia © comugnero.Silvana
* Sources
Fruits et légumes frais
Consom’action de biocoop

3 réponses
  1. Brigitte
    Brigitte dit :

    Bravo pour cet article très complet ! L’amande est effectivement un super-aliment, aux multiples bienfaits, et de plus en plus utilisés, en particulier par les adeptes d’une alimentation sans lait, sans gluten, par les végétariens, les végétaliens, les flexitariens, etc…
    On peut l’intégrer dans beaucoup de recettes gourmandes (je vais essayer cette recette de pomme !).
    Il faut effectivement garder la fine peau qui l’entoure, car elle est riche en nutriments. En faisant tremper les amandes quelques heures dans de l’eau, on facilite leur assimilation, et les amandes sont encore plus croustillantes !
    Je viens de commander l’extracteur pour réaliser des jus de fruits et légumes, mais aussi pour réaliser des laits d’amandes, car ceux du commerce sont pasteurisés (et on perd beaucoup de bienfaits) et contiennent trop d’eau et d’additifs. J’ai hâte de l’essayer !

    Répondre
    • Christine Demulier
      Christine Demulier dit :

      Bonjour Brigitte,

      Merci pour votre commentaire, voilà une excellente décision : cet achat d’un extracteur de jus! Vous verrez vous ne pourrez plus vous passer de votre jus frais frais journalier de fruits et légumes.
      Le livre de recettes qui accompagne l’extracteur vous y incitera et je suis sûre que vous trouverez vos recettes personnelles.

      Je vous souhaite plaisir et santé,
      Bien amicalement,
      Christine
      Rédactrice des articles pour CARBEL

      Répondre
      • Christine Demulier
        Christine Demulier dit :

        Bonjour Brigitte,
        Merci pour votre commentaire, tant mieux si vous avez trouvé des conseils et informations qui complètent ce que vous écrivez sur votre blog. Vos articles sont également intéressants.
        Bien amicalement,
        Christine
        Rédactrice des articles pour CARBEL

        Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *